Voici les derniers résultats des compétitions auxquelles ont participé les judokas du Club de judo Saint-Hyacinthe.

11-12 février, Coupe Louis Page à Saguenay, tournoi de sélection pour les Championnats canadiens

Félix Archambault, chez les U16, médaille de bronze

Tristan Laganière-Bolduc, U21, médaille d’argent

Ève Arès, U18, médaille de bronze

Faniry Andrianamanana, U14, médaille de bronze

Zachary Daviau, U18, médaille de bronze

William Houle, U14, médaille d’argent


28 janvier, Coupe de zone à Varennes et Sélection pour les Jeux du Québec

Vincent Gamache, U18, médaille d’or

Émile Guertin –Picard, U16, médaille d’or et sélectionné pour les Jeux du Québec

Émilien Dutremble, U16, médaille d’or et sélectionné pour les Jeux du Québec

Faniry Andrianamanana, U14, médaille d’argent

Zachary Daviau, U18, médaille d’argent


Jeux du Québec à Saguenay

Émile Guertin-Picard, U16, médaille d’argent

Félix Desnoyers, U16, médaille de bronze

Émile Guertin-Picard, Félix Desnoyers et Émilien Dutremble ont remporté le bronze dans le Tournoi par équipe


11-12 mars, Coupe de Montréal, tournoi de sélection pour les Championnats canadiens

Félix Archambault,  U16, 4 victoires et une défaite, médaille de bronze    

Éve Arès, U18, médaille de bronze

Faniry Andrianamanana,  U14, médaille de bronze

Sur la scène internationale  pour nos trois athlètes membres de l’Équipe du Québec

Benjamin Daviau

4-5 mars, Pacific Open à Vancouver, 3e chez les Seniors -60kg.

11-12 mars, Edmonton International, 1er chez les Seniors.  Il a battu un japonais en finale.  Le Japon avait une forte délégation d’athlètes qui ont remporté plus du tiers des médailles du tournoi.  Tout un exploit pour Benjamin.

Audrey Poirier, médaille de bronze à Vancouver chez les séniors -78 kg.

Jérémie Poirier, 7e au Pan-américain de Santiago au Chili, 18 mars.



Sur la photo :


À l’avant, Faniry Andrianamanana, Émilien Dutremble, William Houle, Félix Desnoyers, Éve Arès.


À l’arrière, Tristan Laganière-Bolduc, Émile Guertin-Picard, Louis Graveline et Félix Archambault.


Merci,

Sylvie Guertin